mardi 10 mars 2009

Paragraphe argumenté - les conséquences de la Première Guerre mondiale

Carte de l'Europe en 1924























Paragraphe argumenté: expliquez, en une vingtaine de lignes, les conséquences de la Première Guerre mondiale

Plan proposé
Introduction :
Première partie : les conséquences humaines et matérielles de la Première Guerre mondiale
Seconde partie : remaniements territoriaux, nationalisme et pacifisme.
Conclusion : réponse à la problématique.


Corrigé

La Première Guerre mondiale s’achève le 11 novembre 1918. Quelles sont les conséquences du conflit ?


Le conflit a causé près de 10 millions de morts. En France, on compte 1, 4 millions de morts soit 10 % de la population active mais 1/3 des 19-22 ans en 1914. De très nombreux blessés et mutilés ne peuvent reprendre une activité (en France, 3,5 millions de blessés dont 600 000 invalides). Cette « génération du feu », sacrifiée, n'a pu avoir de descendance et le déficit démographique est lourd dans l'entre-deux-guerres. La guerre a aussi des répercussions matérielles et économiques importantes. La zone des combats est détruite; les productions agricoles et industrielles ont été mobilisées pendant quatre ans pour les besoins militaires et doivent être reconverties. Les États européens ont financé l'effort de guerre par le recours à l'emprunt et à l'inflation ; mais ils se sont surtout endettés auprès des États-Unis, qui apparaissent au début des années vingt comme la grande puissance mondiale face à une Europe déclinante.

Les traités d'après-guerre entraînent de profonds bouleversements territoriaux. L' Europe centrale, avec la disparition des grands empires, est réorganisée suivant le principe des nationalités ce qui entraîne la création de nouveaux Etats comme la Yougoslavie ou la Tchécoslovaquie. L'Allemagne, considérée comme responsable de la guerre, voit son territoire coupée en deux par le corridor de Dantzig. La Rhénanie est démilitarisée et les Allemands doivent payer d'importantes réparations financières aux vainqueurs. La Russie, qui a basculé dans la révolution en 1917, est isolée par la création des États baltes et la Pologne. Le désir de revanche ou la frustation anime l'agressivité des nationalismes comme en Allemagne ou en Italie. En France, une partie de l''opinion choquée par l'ampleur des pertes humaines, s'oriente vers le pacifisme.

L’Europe ressort définitivement affaiblie de la Première Guerre Mondiale. Inversement, les Etats-Unis ou le Japon ont gagné leur rang de grande puissance mondiale.