lundi 29 juin 2009

Paragraphe argumenté - Les Années Mitterrand (1981-1995)

François Mitterrand (1916-1996) fut Président de la République de 1981 à 1995. A ce jour, il reste le seul leader de la gauche à avoir été élu Président de la République sous la Ve République. Après une longue carrière politique sous les IVe et Ve Républiques, et un premier échec à l'élection présidentielle en 1965 devant le général de Gaulle, il participe à la refondation de l'ancienne SFIO devenue en 1971 le Parti socialiste qu'il dirige jusqu'en 1981. Après un nouvel échec en 1974, il remporte l'élection présidentielle le 10 mai 1981 en battant le président sortant, Valéry Giscard d'Estaing. Son premier mandat reste marqué par l'abolition de la peine de mort en 1981, préparée par le ministre de la Justice, Robert Badinter, ainsi que par de nombreuses mesures sociales et une politique culturelle dynamique proposée par le ministre de la culture Jack Lang.









Paragraphe argumenté: expliquez en une vingtaine de lignes les changements qu'a connu la France sous les présidences de François Mitterrand.

Plan proposé:
Introduction : victoire de la gauche en 1981. Problématique.
Première partie: les réformes du Premier mandat de François Mitterrand.
Seconde partie: les difficultés de la gauche au pouvoir et le second septennat.
Conclusion: réponse à la problématique

Correction

Le 10 mai 1981, François Mitterrand remporte l'élection présidentielle. Quels ont été les changements principaux qu'a connu la France durant les deux septennats de François Mitterrand?

En 1981, François Mitterrand, leader du parti socialiste devient Président de la République. Il fait rentrer les communistes et les radicaux au gouvernement. De grandes réformes sont adoptées: abolition de la peine de mort en 1981, lois de décentralisations en 1982, libéralisation des ondes hertziennes (création des radios FM). Des nationalisations et des mesures sociales (cinquième semaine de congés payés, abaissement de l'âge de la retraite à 60 ans, hausses de salaires) donnent même un parfum de Front Populaire à ce début de mandat. Cependant, cette politique échoue à faire diminuer le chômage (2 millions de sans-emplois en 1982). Le parti communiste quitte le gouvernement en 1984, alors que l'extrême-droite, avec le Front National de Jean Marie Le Pen, progresse électoralement.

La gauche perd les élections législatives en 1986. C'est la première cohabitation mais Jacques Chirac, devenu Premier Ministre, mène une politique libérale impopulaire. Il est battu par François Mitterrand à l'élection présidentielle de 1988. La création du Revenu Minimum d'Insertion (RMI) en faveur des exclus, en 1988, marque le début du second mandat de François Mitterrand. Cette période est dominée par les questions internationales à partir de la chute du mur de Berlin (1989). François Mitterrand fait adopter par référendum le traité de Maastricht (1992). Mais les "affaires" et la montée irrésistible du chômage (3 millions de sans-emplois en 1993) contribuent largement à la déroute électorale de la gauche en 1993. François Mitterrand doit cohabiter de nouveau avec la droite jusqu'à la fin de son mandat, en 1995.

La France a connu de profonds changements à partir de 1981, dont certains constituent indéniablement un progrès comme l'abolition de la peine de mort ou la libéralisation des ondes.